Les critères Google E-E-A-T

Google ne cesse de le répéter dans ses pages de conseil aux webmasters : la qualité du contenu d’un site web est un critère primordial pour son classement dans les résultats de recherche. Ainsi, les critères de qualité Google E-E-A-T seront LES critères SEO de 2024.

Règle d’or à suivre : Le contenu doit d’abord être axé sur l’internaute, et non traité pour plaire aux moteurs de recherche.

Google évalue de très nombreux paramètres et a proposé, dans ses consignes destinées aux évaluateurs de la qualité travaillant pour Alphabet (Google), un modèle tout d’abord appelé E-A-T. 

Google E-E-A-T : présentation du concept

Table des matières

Jules Verne
Jules Verne

Google E-E-A-T : E comme « Expérience »

Avez-vous une expérience pouvant être prouvée sur le thème qui est abordé dans votre page ? 

Pour le vérifier, Google doit pouvoir accéder au profil de l’auteur et à ses compétences. 

Pensez donc à créer une page (À Propos de l’auteur) dans chaque article publié sur votre site web.

Par exemple, ne prétendez pas être un expert de la rédaction web si vous avez juste passé votre bac et qu’aucun de vos emplois ne correspond à ce métier !

Comment déterminer l’expérience d’un auteur d’article ?

Il est probable que l’ancienneté d’un site web ou d’une entreprise, ou encore le nombre d’années d’expérience d’un professionnel dans son métier soient des critères pouvant justifier d’un niveau d’expérience.

l'expertise de Sherlock Holmes
Sherlock Holmes

Google E-E-A-T : E comme "Expertise"

Si vous donnez des conseils sur un métier, si vous proposez un tutoriel pour un produit ou si vous donnez votre avis sur une personnalité, Google doit pouvoir juger du degré d’expertise correspondant au thème abordé. 

Il ne s’agit pas d’afficher votre CV sur chacune de vos pages, mais de proposer des informations qui soient mesurables, vérifiables et crédibles. 

Le moteur de recherche va évaluer la sémantique utilisée dans les phrases de la page et évaluer si elle semble aborder suffisamment d’aspects du domaine évoqué. 

C’est ici que le « cocon sémantique » d’un ensemble de pages prend toute son importance.

En 2024, Google va ouvrir en France son nouveau moteur de recherche, baptisé « Google SGE » qui va construire les réponses à vos demandes et vous éviter de partir visiter inutilement les sites web.

Si vous voulez que votre contenu figure dans la réponse, elle devra respecter les règles Google E-E-A-T (voir mon article sur Google SGE).

Autorité de l'État
Autorité de l'État

Google E-E-A-T: A comme "Authoritativeness" (Autorité)

Un professeur qui fait autorité dans son domaine est écouté par ses élèves, ses confrères et d’autres personnalités. On parle de lui. Ses articles sont partagés et cités. 

C’est la même chose pour un site web : si beaucoup d’autres sites web font des liens vers ses pages, si des portions de ses pages sont citées dans d’autres sites web (de préférence dans un domaine similaire), alors c’est que le site fait autorité dans ce domaine.

Ce critère est évidemment l’un des plus difficiles à obtenir. 

Votre site doit déjà avoir de la bouteille et s’être imposé dans son domaine.

Inutile d’aller acheter des liens pour figurer dans des sites peu connus : ils ne font pas autorité et n’auront donc que très peu d’impact sur le classement de vos propres pages !

La fiabilité de l'ordinateur
La fiabilité de l'ordinateur

Google E-E-A-T : T comme "Trustworthiness" (Fiabilité)

Est-ce que vos sources d’information sont clairement indiquées dans vos pages ?
Sont-elles issues de sites également fiables ?
Votre site web a-t-il un certificat de sécurité valide (SSL) ? 

Google se méfie comme de la peste des sites de fake news, car il a une responsabilité en les affichant dans ses résultats de recherche. 

Attention donc à ne pas vous retrouver avec des contenus placés discrètement sur votre serveur par des hackers… 

Pour cela, il faut vérifier toutes les URLs de votre site, voir si des liens externes provenant de sites douteux ne pointent pas vers le vôtre… 

Bref, faire un audit SEO de votre site web (une de mes prestations).

Google E-E-A-T et score de qualité

Google vous explique par le détail comment évaluer la qualité de contenu de votre site web. Vous pouvez consulter sa page intitulée « Créer des contenus utiles, fiables et axés sur l’humain » qu’il a rédigé pour les développeurs de sites web.

Comment vérifier la qualité de vos pages selon les critères Google EEAT ?

Des notions telles que l’Expérience, l’Expertise, l’Autorité ou la Fiabilité peuvent sembler difficiles à évaluer, car elles restent subjectives. Cependant, je vous propose une méthode simple basée sur le document PDF que propose Google pour ses « Quality Raters » (les agents chargés de la vérification des critères Google EEAT). En répondant à chacune d’entre elles, vous allez pouvoir estimer rapidement le niveau de qualité de vos pages web.

Nota : les critères Google EEAT ne sont pas basés sur des algorithmes. Il n’existe pas (selon les dires de Google lui-même) de « score EEAT ». Ces critères de qualité sont plutôt basés sur l’expérience de l’utilisateur (donc également sur la façon dont il visite votre page : le temps qu’il y passe, le nombre de fois qu’il revient la consulter, le fait qu’il la partage avec d’autres utilisateurs, etc.).

1. Vérifier l'Expérience

Comment vérifier le niveau d’expérience d’un auteur d’une page web ?

  • L’auteur a-t-il personnellement pu tester et vérifier les informations qu’il propose dans son article ? 
  • Donne-t-il des exemples basés sur son expérience personnelle ? 
  • Propose-t-il des descriptions expliquant comment il arrive à ces informations ? 
  • L’information affichée est-elle simplement une retranscription d’une même information déjà donnée sur d’autres sites web ?

Comment améliorer la qualité du critère Expérience d’une page web ?

Quand on a du vécu sur le sujet dont on parle, cela se reconnait immédiatement dans la précision des informations proposées. De plus, le raisonnement qui présente l’information semble plus précis et plus logique. En ajoutant des éléments concrets et mesurables, ou des statistiques provenant de sources fiables, vous allez nettement améliorer le niveau d’expérience sur votre page.

Exemple : si vous proposez une recette de cuisine, il ne suffit pas de dire « mettez de l’huile, ajoutez de la farine… » Il faut citer les quantités de chaque produit et la façon de l’incorporer aux autres ingrédients.

2. Vérifier l'Expertise

Comment vérifier le niveau d’Expertise de l’auteur d’une page web ?

N’importe qui peut aujourd’hui récupérer de l’information sur Internet et la retranscrire avec d’autres mots pour créer une nouvelle page. Cela ne suffira pas à la rendre originale. Pour évaluer le niveau d’expertise de l’auteur du texte, posez-vous ces questions : 

  • Est-ce que les raisonnements et arguments utilisés dans le texte sont pertinents, mesurables et vérifiables ?
  • L’auteur peut-il citer des cas similaires qu’il aura évalués lui-même ?
  • L’information proposée est-elle suffisamment complète pour être utile ?
  • Les termes techniques ou de métier utilisés dans les phrases sont-ils bien ceux habituellement utilisés dans ce domaine ?

Comment améliorer la qualité du critère d’Expertise d’une page web ?

Reprenez les mots-clés principaux attribués à votre page web pour son SEO et ajoutez si nécessaire des blocs de texte complétant un des aspects du domaine traité. Par exemple, si le sujet principal de votre article est la promotion d’un nouveau type de tentes de camping, créez des paragraphes répondant à des questions montrant votre connaissance du sujet : « quels sont les matériaux les plus étanches pour un tissu de toile de tente« , « dans quelle plage de températures pouvez-vous utiliser ce modèle de tente« , etc.

3. Vérifier l'Autorité

Comment vérifier le niveau d’Autorité de l’auteur d’une page web ?

Ce critère ne s’améliore pas par un simple travail de rédaction web. Quelqu’un qui « fait autorité dans son domaine » est un auteur qui est souvent cité. De plus, ses articles ont plus de liens provenant d’autres sites web qui veulent s’appuyer sur ses dires pour leurs propres articles.

Pour vérifier si l’une de vos pages est reliée à d’autres sites web, vous pouvez consulter votre Search Console (en cherchant sur les mots-clés principaux de votre page), ou bien demander à Google de rechercher l’URL de votre page, en la faisant précéder du terme « site: » comme ceci : 

site:georgesvigreux.fr/redacteur-web/criteres-de-qualite-e-e-a-t/

Comment améliorer la qualité du critère d’Autorité d’une page web ?

Il faut proposer dans votre page web du contenu qui soit utile aux internautes visitant votre site web. C’est par exemple ce que j’ai essayé de faire dans cette page : j’ai commencé par vous présenter les critères Google EEAT, puis je vous ai proposé une méthode d’évaluation. Enfin, j’ai ajouté un formulaire permettant la saisie de commentaires pour que vous puissiez me poser des questions. Mon site web est encore assez peu connu, mais si je parviens à créer des échanges entre mes visiteurs et moi-même, alors le score d’autorité de cette page augmentera.

4. Vérifier la fiabilité

Comment vérifier le niveau de Fiabilité d’une page web ?

Ce critère semble être l’un des plus importants des quatre critères Google EEAT. En effet, si vous consultez le PDF que Google propose pour ses agents évaluateurs, vous y trouverez cette image au paragraphe §3.4 :

Schéma des critères Google EEAT

On voit clairement que le critère « Trust » recouvre tous les autres critères de qualité EEAT. D’ailleurs, le texte introduisant ce schéma est on ne peut plus clair (je cite) :

The most important member at the center of the E-E-A-T family is Trust.

Là encore, ce n’est pas par des mots que vous allez obtenir la confiance de Google ! Dans ses explications, il conseille plutôt de réfléchir afin de savoir dans quelle mesure la page est exacte, honnête, sûre et fiable. Pour ces deux dernières notions, il s’agit d’aspects techniques : le fait que la page soit protégée par un certificat SSL (surtout important pour les sites d’e-commerce). La fiabilité d’une page s’évalue aussi par sa longévité et l’absence d’erreurs structurelles (il faut donc faire un audit SEO de son code HTML).

Comment améliorer la qualité du critère de Confiance d’une page web ?

Il faut déjà éviter les « petits accidents » pouvant survenir à une page web.  Cela peut être par exemple une erreur 404 sur cette page suite à une modification de votre site web, ou bien le non-renouvellement de votre certificat SSL. Il faut aussi faire attention à ce que votre page ne soit pas reliée par un lien toxique à un site web de mauvaise réputation. Comme dans la vraie vie : si vous avez de mauvaises fréquentations, vous aurez mauvaise réputation !

Ainsi, vous pouvez progressivement améliorer la confiance de vos pages web en supprimant toutes les erreurs de SEO de votre site web. La longévité de votre nom de domaine a également une influence sur la confiance qu’on peut lui accorder.

Je vous suggère d’utiliser l’outil Majestic SEO pour vérifier le niveau de confiance accordé à votre site web.

Demandez un audit SEO de votre site web

Vous pensez que les pages de votre site web ne respectent pas toujours ces critères de qualité Google E-E-A-T  ? 

Vous souhaitez effectuer un audit sur ce point ? 

Laisser un commentaire

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux

Partager sur Facebook
Partager sur X
Partager sur LinkedIn

Publié par Georges Vigreux