Google SGE : la révolution du SEO

Google ne pouvait laisser bien longtemps son concurrent Bing ChatGPT monopoliser l’attention de tous les médias. Avec Google SGE, préparez-vous à une véritable révolution de la recherche sur Internet en 2024. SGE signifie « Search Generative Experience ». Depuis avril 2023 et le lancement du projet MAGI de Google, cette nouvelle façon de proposer des résultats de recherche fait peur à tous les spécialistes du SEO. Enfin, à tous ceux qui suivent l’actualité, en tous cas 😉

Le projet Google MAGI pour révolutionner la recherche sur Internet en 2024

Google SGE et le Projet MAGI

MAGI est le nom donné à un projet lancé en toute urgence par Google en avril 2023 afin de contrer l’incroyable succès de ChatGPT, récupéré par le moteur BING de MicroSoft.

L’idée est simple : intégrer de l’intelligence artificielle dans les résultats de recherche du moteur de Google. Grâce à des modèles d’apprentissage automatique, les résultats ne seront plus simplement constitués d’une liste de réponses cliquables. 

Au contraire, l’utilisateur disposera d’un Chat lui permettant de converser directement avec le ChatBot pour lui préciser ses attentes. L’intelligence artificielle (baptisée GEMINI) remontera directement les produits à comparer ou bien construira une réponse textuelle complète, ou encore fournira des éléments sonores ou des vidéos. Surtout des vidéos…

Quel sera l'impact de Google SGE sur le SEO en 2024 ?

Si vous utilisez ChatGPT intégré dans le moteur Bing, vous avez déjà une petite idée du profond changement qui est en train de s’opérer dans la façon de rechercher sur Internet. Prenons l’exemple d’une recherche de restaurant. Avant l’arrivée des Chatbots, vous pouviez taper les termes de recherche « restaurant fruits de mer à Toulon » dans le moteur de votre choix et obtenir ainsi une liste de réponses potentielles. 

Il y avait en premier les résultats sponsorisés (il fallait acheter aux enchères le mot-clé « restaurant de fruits de mer » pour figurer dans ces encarts publicitaires). Puis, vous aviez les restaurants les mieux placés en référencement naturel (SEO).  

Parmi eux, vous pouviez avoir des résultats enrichis par Google (les « Rich Snippets ») qui montraient parfois des photos du restaurant. Pour faire votre choix, vous pouviez vous fier aux avis des internautes et aux fameuses petites étoiles du score de Google.

Enfin, vous deviez cliquer sur les réponses qui vous intéressaient pour entrer dans le site du restaurant choisi.

Mais ça, c’était avant…

Bing ChatGPT VS Google SGE

Depuis l’arrivée de ChatGPT dans Bing, vous pouvez tout simplement commencer une conversation avec le Chatbot et lui demander par exemple « quel est le meilleur restaurant de fruits de mer à Toulon ? ».

Essayez, vous verrez, c’est assez intéressant…

ChatGPT commence par faire la fine bouche et vous fait remarquer que cette question est subjective et dépend des gouts de chacun…

Mais il se lance tout de même ! Il indique s’appuyer sur les « avis d’utilisateurs et les voyages populaires » et vous présente cinq adresses de restaurants.

Un petit numéro cliquable est là pour signaler la source de l’information et vous mener directement au site web du restaurant concerné. 

Bon… Bing ChatGPT, c’est pas mal, mais… Bof ! Ce sera totalement « has been » dès 2024. Car Google SGE débarque, et cela claque !

Avec GEMINI, la nouvelle intelligence artificielle de Google, vous aurez directement accès une vidéo de restaurants proposant chacun des images de plats plus alléchants les uns que les autres.

Vous n’en avez pas assez ? Demandez des précisions via Google SGE et il vous affichera immédiatement d’autres vidéos, ou bien le menu détaillé et le tout en musique !

Au final, il deviendra vraiment inutile pour l’internaute d’entrer dans le site web du restaurant. Google SGE lui aura déjà remonté toutes les informations utiles et pourra même, en discutant avec vous, affiner ses réponses ou vous en proposer de nouvelles. Vous n’y croyez pas encore ?

Je vous laisse découvrir la vidéo de présentation de Google SGE ci-dessous :

Google SGE : la présentation en video

Le bateau SEO en train de couler après l'arrivée de Google SGE

Est-ce Google SGE va rendre le SEO inutile ?

C’est la question qu’on peut se poser après avoir visionné cette vidéo présentant Google SGE. À quoi bon truffer les pages de mots-clés puisque de toute façon le Chatbot construira ses propres réponses en allant piquer notre texte sans même nous demander notre avis ?

STOP !

Vous oubliez un petit détail : pour que GEMINI trouve des réponses à fournir à l’internaute, il doit aller les chercher sur les sites web.  L’indexation reste donc toujours indispensable.

En effet, l’intelligence artificielle va analyser chaque contenu en fonction de sa pertinence avec la question qui lui aura été posée. 

Ensuite, elle cherchera à savoir QUI, QUOI, COMMENT, OU, POURQUOI, QUAND… Bref, elle aura besoin de carburant pour construire sa réponse.

Pour intéresser le Chatbot à la recherche de bonnes informations, votre page devra : 

  • Comporter des informations suffisamment riches en variété.
  • Être considéré comme un site de confiance. 
  • Être fréquemment cité par d’autres sites web.
  • Proposer une facilité d’accès aussi bien depuis un ordinateur que depuis un mobile. 

Si vous respectez tous ces critères, alors vous aurez toutes les chances de figurer dans la réponse du Chatbot. Bien évidemment, en tant qu’expert SEO freelance, je peux me charger de ces prestations.

Ces critères, je vous en ai déjà parlé dans mes autres articles, ce sont les critères de qualité E-E-A-T édictés par Google !

Comment adapter le SEO à Google SGE ?

Avant, il fallait chercher des mots-clés stratégiques (étudier ceux de ses concurrents, par exemple), puis les placer aux bons endroits dans les pages… 

Avec Google SGE (et les futures solutions concurrentes qui ne manqueront de sortir à leur tour), vous allez devoir repenser la totalité de la structure de votre site web !

Dans SGE, il y a « Generative ». Cela signifie que Gemini va alimenter les réponses de la conversation avec l’internaute à partir des contenus trouvés dans les sites web sélectionnés. 

Ainsi, vous devrez prévoir toutes les réponses possibles à une question. Ensuite, il faudra les proposer dans vos pages. 

Bien entendu, vous ne ferez pas une simple liste de questions suivies de leurs réponses. 

Au contraire, il faudra constituer des cocons sémantiques dans lesquels une série de pages (ou de produits, ou de prestations) seront reliées entre elles. 

De cette manière, vous fournirez un ensemble de réponses couvrant le plus de cas possibles.

Bon… Si je sais exactement comment faire, je ne vais pas non plus donner toute la recette détaillée ici. 

Mes concurrents seraient trop contents de se les approprier ! 

Si vous avez besoin de mes compétences en SEO pour adapter votre site web à la révolution Gemini prévue pour 2024, merci de consulter mes prestations : 

Laisser un commentaire

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux

Partager sur Facebook
Partager sur X
Partager sur LinkedIn

Publié par Georges Vigreux