Les nouvelles règles de SEO en 2024

Pour contrer son concurrent ChatGPT, Google a sorti une nouvelle IA surpuissante, appelée Gemini

Son déploiement aux USA et dans quelques autres pays a déjà montré que de nouvelles règles de SEO seront à suivre si l’on veut pouvoir figurer dans les réponses proposées par Google SGE

En effet, ce Chatbot, dopé à l’IA Gemini, va progressivement remplacer notre brave moteur de recherche habituel. 

Voyons ensemble ce qui va changer :

Google SGE

Google SGE : un moteur de réponses en plus d'un moteur de recherche

Vous ne connaissez pas encore Google SGE ? C’est normal : à l’heure où j’écris ces lignes, il n’est pas encore déployé en France. 

Google le présente en anglais sur son blog, sous le titre « Supercharging Search with generative AI« .

 Gemini, la nouvelle IA générative qui anime le tout, semble capable de prouesses nettement plus impressionnantes que celles de ChatGPT.

Extrait du texte de Google :

Grâce à l’IA générative dans la recherche, nous pouvons vous aider à avoir une vue d’ensemble lorsque vous faites vos achats, rendant ainsi les décisions d’achat les plus réfléchies et les plus complexes plus rapides et beaucoup plus faciles.

Lorsque vous recherchez un produit, vous obtiendrez un aperçu des facteurs remarquables à prendre en compte et des produits qui correspondent à vos attentes. 

Vous obtiendrez également des descriptions de produits comprenant des avis, des notes, des prix et des images de produits pertinents et à jour.

La nouvelle zone de réponses génératives

Dans la nouvelle version du moteur Google, vous aurez toujours une liste de réponses à votre requête (« qu’est-ce qui est mieux pour une famille avec des enfants de moins de 3 ans et un chien, Bryce Canyon ou Arches National Park ?« ).

Cependant, elles seront précédées par une zone colorée titrée « Generative AI is experimental » dans laquelle Google SGE vous proposera son avis éclairé (voir copie d’écran ci-dessous) :

Copie d'écran présente dans la démonstration officielle de Google SGE

Comme vous pouvez le voir, le Chatbot compare les prestations proposées par ces deux destinations touristiques. 

Il prend en compte le fait qu’il y ait deux enfants et un chien pour cette sortie.

Il affiche également, sous forme enrichie (rappelez-vous les « Rich Snippets » de Google), trois cartes présentant chacune une prestation prise dans un site web de tourisme. 

Bien entendu, une bonne partie des internautes iront cliquer sur ces trois choix et n’iront pas plus bas consulter les réponses du moteur classique.

D’ailleurs, Google SGE les incite à continuer la conversation en proposant d’autres questions possibles (voir la zone « Ask a follow up« ).

Du moteur de recherche au moteur de réponses

L’intention est très claire : Google se positionne maintenant comme moteur de réponses, en plus de ses fonctionnalités classiques de moteur de recherche. 

Ainsi, la règle de SEO qui consistait à placer des mots-clés stratégiques dans les titres, le TITLE et la Meta Description, n’a plus vraiment d’importance, du moins si vous voulez figurer dans les réponses construites par le Chatbot !

Copie d'écran des robes présentées dans la démo officielle de Google SGE
Extrait de la vidéo de démonstration de Google SGE

Nouvelles règles de SEO : proposer une information exhaustive et ciblée

A priori, Google SGE a comme objectif de vous informer. 

Par conséquent, il n’ira pas prendre position pour décider quel restaurant est meilleur qu’un autre ou dans quel magasin il vaut mieux aller acheter vos chaussures… Quoique…

En effet, dans sa démonstration vidéo, Google SGE va chercher des vidéos de produits en réponse à une question qui lui a été posée (« dress for an outdoor wedding in miami in may in a trending color with 2 day delivery« ). 

Traduction : « robe pour un mariage en plein air à Miami en mai dans une couleur tendance avec livraison en 2 jours« .

Google SGE commence comme ChatGPT en suggérant de faire attention au climat chaud et humide de Miami.

Mais ensuite, il passe la vitesse supérieure et affiche carrément une série de fiches avec photos de robes avec des couleurs tendance.

Enfin, il propose de continuer en posant une question complémentaire (« what about shoes ») qui fera s’afficher de nouvelles vidéos. 

Comment faire pour figurer parmi les produits remontés par Google SGE ?

A priori, pour que le Chatbot sélectionne votre produit, celui-ci doit correspondre le plus possible aux critères de recherche qu’il aura déduit de sa conversation avec l’internaute. 

Dans notre exemple, votre fiche produit devra être très précise et parler du tissu qui est léger et parfaitement adapté aux climats chauds et humides. 

De plus, il faudra mettre en avant les coloris « tendance » de votre produit et ne pas oublier de préciser que vous pouvez livrer en moins de 2 jours…

Mon conseil : revoyez toutes vos fiches produits et leurs argumentaires. 

Enrichissez leurs textes (voir à ce sujet l’importance du champ lexical), détaillez précisément chaque image, reliez votre fiche produit aux informations complémentaires (délais de livraison, retours, etc.). 

Faites en sorte que l’information de chaque fiche produit soit parfaitement ciblée, mais en même temps exhaustive.

Les critères E-E-A-T de Google deviennent prépondérants avec Google SGE

Nouvelles règles de SEO : les critères E-E-A-T de Google

  • E comme Experience.
  • E comme Expertise.
  • A comme Autorité.
  • T comme Fiabilité (Trustworthiness).

Avec l’arrivée de Google SGE, ces critères prennent encore plus d’importance.

En effet, Google tient par-dessus tout à proposer la meilleure expérience utilisateur possible.

L’enjeu est de taille : le géant se sent menacé par le succès de ChatGPT et doit donc frapper fort en proposant une meilleure expérience que son nouveau rival.

Mon conseil : vérifiez rapidement que les pages de votre site respectent bien tous ces critères EEAT.

D’ailleurs, j’ai rédigé un article détaillé sur ces fameux critères de qualité E-E-A-T de Google.

Si vous avez besoin d’un consultant pour vous aider dans ce travail, merci de consulter mes prestations : 

Nouvelles règles de SEO : proposer du contenu multicanal

La principale différence entre l’actuel ChatGPT et son challenger Google SGE, c’est que le premier se contente d’une conversation en mode texte pour répondre aux questions des internautes. 

Parfois, il va ajouter un visuel, mais la plupart du temps, il construit des phrases, souvent piochées dans des sites web dont il cite les sources en ajoutant un petit numéro cliquable. 

Cela ne tombe pas vraiment envie à l’internaute d’aller cliquer dessus pour en savoir plus…

Google SGE construit des réponses beaucoup plus visuelles, en privilégiant la vidéo lorsqu’elle existe. 

Gemini, son intelligence artificielle, va même générer du contenu, visuel ou audio. 

Toute la révolution est là : Google SGE est multicanal.

 Il est capable d’analyser une image, de la reconnaître et d’en tirer des informations. Il construit ses réponses en y ajoutant du son, du texte, des liens, des avis, etc.

Voici ci-dessous un exemple d’affichage suite à une requête demandant à l’IA de comparer plusieurs restaurants : 

Cette comparaison entre restaurants est présentée sous forme de trois colonnes (appelées « box »). 

Chaque box affiche un visuel, le nom du restaurant, les notes et avis qu’il a reçus et le lien vers le site web du restaurant. 

Vous allez me dire que ce sont tout simplement des résultats enrichis classiques (voir « rich snippets« ) ?

Vous avez raison, mais, regardez juste en dessous, dans la zone appelée « People talk about » : Google SGE a mis en avant un des avis reçus sur le restaurant, comme s’il vous incitait lui-même à choisir ce restaurant.

Google SE livre à domicile

La conséquence de ce format de présentation est claire : l’internaute n’a plus besoin d’entrer dans le site web pour en savoir plus. 

Il a toutes les informations utiles sous les yeux ! 

S’il veut des précisions, il peut bien sûr cliquer sur le lien menant au site web. 

Mais il risque surtout de continuer en demandant au Chatbot de lui trouver ce complément d’information. 

C’est le but du bouton « Ask a follow up » qui va torpiller le taux de fréquentation de beaucoup de sites web en 2024 !

Mon conseil : il faut jouer le jeu de Google SGE et enrichir les pages de votre boutique en ligne de plus d’informations visuelles et sonores. 

Complétez ces fiches produits par de courtes vidéos de présentation, à placer sur YouTube, TikTok ou Instragram. 

Jouez le jeu du multimédia pour que votre offre de produits soit multicanal. 

Vous nourrirez ainsi l’appétit de l’intelligence artificielle qui aura tendance à privilégier les informations les plus complètes.

Les cocons sémantiques étudiés lors d'un audit sémantique de Georges Vigreux

Créez des cocons sémantiques pour Google SGE

Ce n’est pas une nouvelle règle de SEO car les cocons sémantiques aident déjà les sites web à mieux ressortir dans les résultats de recherche. 

Mais ils vont prendre plus d’importance maintenant que les Chatbots se mettent à construire des réponses complètes construites à partir des sites web.

Rappel : le cocon sémantique, c’est l’environnement autour d’un sujet précis. 

Exemple de cocon sémantique

Un tutoriel qui explique comment utiliser des bâtons de marche pour une randonnée sera une page satellite de la page pilier. Il contiendra la fiche produit vendant ces bâtons. 

La page affichant la catégorie de produits « pour la randonnée » sera la page mère menant à la page pilier. 

Les pages proposant des accessoires (ex : un sac de rangement pour les bâtons pliables) sera des pages sœurs

Tout cet ensemble (page pilier, page mère, page fille, page sœur) forme le cocon sémantique autour du terme « bâtons de randonnée ».

Mon conseil : créez une carte « mindmap » dans laquelle vous relierez entre elles les pages formant des cocons. 

Cela vous permettra de savoir comment en créer de nouveaux ou à quel endroit créer un nouveau contenu pour enrichir un cocon un peu faible. Si vous souhaitez en savoir davantage, je vous propose de consulter mon article intitulé « comment créer un cocon sémantique« .

Comment adapter votre SEO à Google SGE ?

Comme vous le voyez, la sortie de Google SGE va totalement rebattre les cartes en modifiant les règles du jeu. 

A vous de bien vous préparer à ces nouvelles règles de SEO avant que les algorithmes de Google ne déclassent vos pages. 

Si vous souhaitez faire le point sur l’état de préparation de vos pages web, je peux vous proposer de réaliser un audit SEO de vos pages : 

Laisser un commentaire

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux

Partager sur Facebook
Partager sur X
Partager sur LinkedIn

Publié par Georges Vigreux