Comparatif Bing ChatGPT, Google Bard

L’intelligence artificielle s’immisce partout et il n’y a pas un jour où quelqu’un ne lui trouve de nouvelles utilisations. En tant que professionnel du référencement, je commence à me poser pas mal de questions… Le meilleur moyen d’y répondre est encore de faire un comparatif Bing / ChatGPT / Google pour comprendre ce qui va changer.

Pourquoi comparer Bing, ChatGPT et AI pour une recherche sur le web ?

J’ai commencé par évoquer Bing, tout simplement parce que c’est le premier moteur de recherche à proposer l’assistance d’une IA pour les recherches sur le Web (en l’occurrence avec ChatGPT).

Tout le monde attend avec impatience que la nouvelle version du moteur Google, dopé à l’IA appelée BARD, fasse son entrée en France.

Lorsqu’on arrive sur ce moteur de recherche depuis le navigateur Edge, on peut soit faire une requête classique depuis la zone de saisie, soit cliquer sur « conversation » et poser une question à ChatGPT. 

Inutile de payer OpenAI pour cela 😉

Le match Bing VS ChatGPT VS Google

Vue du Cap Taillat

Cas d’usage 

Je suis un quinquagénaire à l’aise dans mes baskets. Je viens de me promener avec ma chère et tendre au Cap Taillat, pas loin de Saint-Tropez, et nous avons décidé d’aller déjeuner dans un endroit sympa qui propose des fruits de mers.

Je suis dans un bar qui dispose d’un ordinateur. J’en profite pour faire ma recherche depuis cet écran large et j’entre comme requête « restaurant fruit de mer cap taillat ».

Résultat de recherche avec Google

Profitez bien de cette vision historique d’un résultat de recherche via Google classique. Les copies d’écran ont été faites en juin 2023. Bientôt, ce sera « vintage » !

Tout en haut de l’écran, on trouve 2 résultats pour des plateformes commerciales TripAdvisor et RestaurantGuru qui ont payé Google Ads pour figurer avant tout le monde.

Copie d'écran pour une recherche sur Google classique

L’affichage continue avec une carte Google Maps positionnant quelques restaurants autour du Cap Taillat. Ceux qui ont bien travaillé leur référencement local sont bien visibles.

Certains ont même la « chance » d’être affichés avec une mini photo et quelques informations utiles, telles que le fait qu’ils soient ouverts ou pas et le nombre d’étoiles attribuées via Google. Ce sont les « rich snippets » ou résultats enrichis, si difficiles à mettre en place.

A noter : j’avais pourtant indiqué « fruit de mer » dans ma requête, mais Google m’a tout de même proposé une pizzeria ! OK, je veux bien qu’ils en aient une aux fruits de mer, mais c’est un peu limite.

Google continue son affichage avec une liste de restaurants qui ont bataillé ferme avec leur SEO pour arriver en 1ere page de résultats. 

Au final, Google a trouvé 93600 pages méritant selon lui d’être affichées pour cette requête. Wouah ! Je ne savais pas qu’il y avait autant de restaurants de fruits de mer autour du Cap Taillat ! Cela doit être la panique chez les langoustes locales!

suite de la copie d'écran recherche sur Google

Plus sérieusement et sans surprise, on voit qu’en ayant payé pour figurer en tête, on a une petite chance d’être choisi comme restaurant, mais que pour les autres, cela reste du domaine de la loterie !

Voyons maintenant chez le concurrent Bing (dont les statistiques de consultation explosent depuis qu’il a rajouté l’IA dans son moteur).

Résultat de recherche avec Bing


Analyse des résultats Bing

Sur Bing, l’affichage des réponse est plus riche (trop riche ?). On voit en premier lieu une liste de résultats locaux. Il y a une série de photos agrémentées d’informations utiles, comme pour Google : étoiles, horaires, type de cuisine.

La 2e zone est titrée « 10 meilleurs restaurants près de Cap Taillat ». C’est un affichage publicitaire payant attribué à TripAdvisor. A sa droite, on retrouve l’équivalent de Google Maps avec les positions de plusieurs restaurants.

Bref, comme pour Google, j’ai beaucoup d’infos. Trop d’infos. Moi qui voulait juste savoir où déjeuner dans le coin, me voilà avec énormément de propositions, la plupart commerciales bien entendu.

Bing me propose même des informations touristiques, avec une série de lieux à visiter. Mais je lui ai juste demandé l’adresse d’un restaurant !

Résultat de recherche avec ChatGPT

Ce n’est pas moi qui ait choisi cette couleur rose fadasse, je le jure ! Ce doit être le côté « créatif » de ChatGPT. Ces informaticiens me feront toujours rire…

En tous cas, on voit qu’on est dans un agent conversationnel : aucune image ne m’est proposée !

Par contre, la différence de traitement saute aux yeux immédiatement. J’ai posé exactement la même requête et j’ai obtenu des réponses très ciblées sur ma demande. Aucune zone de publicité pour détourner mon attention de ma demande initiale.

Je vous laisse trouver par vous-même quel restaurant est sorti dans les 3 outils de recherche et se classe ainsi comme le restaurant le plus visible sur cette requête…

ChatGPT semble bien connaître le coin. Pour l’un des 3 restaurants proposés, il trouve même que la vue est magnifique !

Bon, trève de plaisanterie. Passons à une analyse plus sérieuse car cette forme de réponse soulève une montagne de questions, certaines cruciales pour l’avenir économique de bon nombre d’entreprises !

Analyse des résultats ChatGPT

Un résultat tranché et sans nuances

Pour une même recherche sur des restaurants de fruits de mer proches du Cap Taillat, on est passé de 93 600 réponses chez Google, 1 580 000 réponses chez Bing, à … 3 réponses péremptoires chez ChatGPT !

Pour moi qui m’impatiente dans ma voiture pour aller déjeuner, au moins c’est précis ! 

Si je veux plus de réponses, je clique sur le mini bouton marqué « +4 plus », mais cela ne me donne que des liens vers des plateformes de recherche. En bref, soit tu prends ce qu’on te donne, soit tu te débrouilles !

Pas d’informations utiles 

Contrairement aux résultats proposés par les moteurs de recherche, ChatGPT ne me propose aucune information enrichie : pas d’horaires d’ouverture, pas d’indication de prix, pas de téléphone… C’est un agent conversationnel, pas un guide touristique !

Des liens directs mal présentés

Au moins, je peux cliquer sur chacune des réponses de ChatGPT pour aller directement sur le site concerné.

Pas de chance pour le premier restaurant : son site web semble en panne au moment où j’ai regardé !

Pour le second, je constate que le texte pondu par ChatGPT n’est pas copié depuis les pages du site, mais reformulé à partir de ses informations. Intéressant…

Pour le troisième restaurant, je clique et… me revoilà sur TripAdvisor qui réussit à se placer ici, alors qu’il n’est qu’un intermédiaire, pas un restaurant !

Mon avis en tant qu’utilisateur

Si je me place du point de vue du client qui est à la recherche d’un restaurant de fruits de mer, j’avoue qu’avoir des réponses aussi nettes et tranchées de la part de ChatGPT, avec en plus des détails sur les plats proposés qui me mettent l’eau à la bouche, est plutôt sympa…

Par contre, comment puis-je faire confiance à ces réponses ? Je ne vois pas d’où elles viennent (sauf celle émanant de la plateforme TripAdvisor). Avec la réponse faite par ChatGPT, je reste comment dire… un peu sur ma faim !

J’aurais pu tout aussi bien appuyer sur un bouton de mon smartphone pour dire « OK Google, trouve moi un bon restaurant de fruits de mer autour de moi ».

Les réponses proposées par les autres moteurs ne sont guère plus satisfaisantes : trop de possibilités, pas d’avis tranché pour me conseiller (hormis les étoiles), pas mal de clics à faire pour continuer ma recherche…

Il y a encore beaucoup de progrès à faire et j’ai hâte de voir ce que va nous proposer la prochaine version du moteur Google dopé à Bard (son IA).

Mon avis en tant que Consultant web

J’ai au moins un millier de questions qui me viennent à l’esprit, tout comme vous, je l’imagine !

En fait, tout va dépendre de la façon dont les internautes vont prendre possession de ce nouveau joujou que représente un ChatBot dans une recherche. L’internaute cherche la facilité. Il se moque pas mal de la technique. Que le restaurant ait payé ou pas pour apparaître en tête de réponse, ce n’est pas son problème !

Par contre, il ne veut pas se faire avoir et se retrouver à ramener sa chérie ou des amis dans un restaurant qui ne tient pas ses promesses.

Si les internautes se mettent à chercher directement via une IA, adieu le SEO. Terminées les prestations d’optimisation du référencement naturel sous leur forme actuelle.

Tout ce que vous aurez appris sur les règles de SEO, les mots-clés à placer dans les bonnes balises, etc. Tout cela part directement aux oubliettes ! 

D’où ma question dans le titre initial : « Les moteurs de recherche sont-ils bientôt morts ? « .

Ben oui, parce que le monsieur qui est au Cap Taillat, une fois qu’il aura commencé à discuter avec son ami virtuel « Bibing », rien ne l’empêche de demander quelques précisions.

Demande de précisions à ChatGPT

Par exemple en lui posant la question suivante : 

« Propose moi plus de restaurants, en indiquant leur prix moyen, leurs horaires d’ouverture et leur adresse (avec un plan d’accès si possible)« .

Précisions apportées par ChatGPT pour avoir plus d'informations sur des restaurants au Cap Taillat

Là, cela devient carrément top, non  ? Il manque juste quelques photos de plats pour saliver sur le repas qui m’attend, ou une belle photo du décor du restaurant. 

J’imagine que cela ne va pas tarder à arriver dans la prochaine version 😉

Comme je sens que le courant passe entre mon ami Bibing et moi, j’ai soudain envie qu’il me fasse une petite confidence, entre amis. Vous savez : ce genre de questions qu’on tente de poser en espérant avoir un tuyau que les touristes n’ont pas : 

« Quel serait selon toi le meilleur des restaurants que tu viens de me proposer ? J’adore surtout les langoustes et les huitres et je ne voudrais pas faire trop de kilomètres« .

La réponse de ce tas de ferraille m’a brusquement ramené à la réalité : 

Les confidences de ChatGPT

Si j’étais un peu écrivain sur les bords, je pourrais avoir une petite bouffée imaginatico-paranoïaque et croire que ChatGPT aurait en fait voulu me dire, sans avoir le droit de le dire :

« Je ne peux pas vous donner mon avis, car je ne suis qu’un programme coincé dans la Matrice, mais allez quand même chez Camille, le gars met de la langouste et des huitres dans sa bouillabaisse et en plus, ce n’est pas loin.
Non, je ne prends pas les tickets resto, mais je veux bien un billet de 100 ! »

Nous autres les humains, on n’est vraiment pas aidés… Si je veux manger de la langouste ou des huitres, je ne vais pas aller demander une bouillabaisse ! Enfin !

ChatGPT va-t-il bouleverser tous les métiers du référencement ?

D’après vous ? Si vous étiez à la place de ce monsieur qui cherche un bon restaurant, vous feriez quoi ?

Cliquer un peu partout sur des résultats de recherche (et je ne parle même pas des pages qui suivent la 1ʳᵉ page…) ?

Ou bien demander directement à un assistant virtuel de vous sortir quelques réponses ciblées ?

La réponse est évidente, n’est-ce pas ?

Tout le problème pour les sites web qui veulent avoir une chance de rester visibles sur les réponses fournies par une IA va être de savoir comment faire et à quel prix.

Quel avenir pour le SEA avec les IA ?

Pour Google, il est vital que sa poule aux oeufs d’or (le référencement payant, également appelé SEA), ne meure pas avec la révolution des assistants de recherche. 

Car c’est bien de cela qu’il s’agit : nous n’allons plus utiliser des moteurs de recherche, mais des assistants de recherche et en plus, ils seront personnalisés selon notre profil (écouter à ce sujet l’interview de Bill Gates sur l’avenir des moteurs de recherche).

Plus besoin d’aller à la recherche de l’information : c’est l’information qui viendra à nous. Donc, si vous voulez que votre restaurant, votre entreprise de service, votre société commerciale, etc. figure dans ces résultats, il y aura toujours la possibilité de payer pour un emplacement publicitaire !

Ce n’est pas de la science-fiction et ce ne sera pas dans quelques années… C’est maintenant que cela se passe. Si vous voulez rester dans la course, c’est le moment de vous bouger (par exemple en faisant appel au consultant Web spécialisé en train d’écrire ces lignes).

Quel avenir pour le SEO avec les IA ?

Aïe ! C’est la question qui fâche…

Si vous êtes rédacteur web SEO ou si vous travaillez dans une structure qui fait essentiellement son chiffre d’affaires dans ce secteur (ex : plateforme de mise en relation entre freelances SEO, outils d’analyse SEO, consultants SEO…), comment dire… Bon courage pour la suite !

Si vous êtes dans cette catégorie, vous avez déjà dû voir le trafic de votre site web chuter. Non, ce n’est pas à cause de la dernière mise à jour de Google… C’est juste que les gens sont passés à autre chose ! J’en sais quelque chose pour avoir été touché moi aussi…

Le SEO est mort… Vive le SEO !

Quand on utilise cette expression pour les rois, c’est pour célébrer la venue du nouveau roi qui remplace celui qui vient de mourir.

Pour les incrédules, juste un petit rappel : le SEO, c’est un ensemble de règles qu’il fallait respecter pour que Google daigne classer votre page de manière gratuite après les résultats de ses clients payants (les SEA).

Les moteurs se basaient (en partie) sur les mots-clés pour sélectionner leurs candidats. Les assistants de recherche (tels que Bing IA, Google Bard et leurs futurs concurrents) vont se baser sur les textes répondant aux questions qui leur seront posées, en tenant compte de leur notoriété, de leur autorité et de leur qualité (voir les critères E-E-A-T).

Les règles de SEO ont changé. Pour preuve, le récent bouleversement du classement des pages suite au dernier Core Update de Google, effectué le 12 avril 2023. Chat GPT-4 venait juste d’arriver (14 mars 2023). Coïncidence ?

Comment se référencer dans ChatGPT ?

J’aime bien cette question parce que, formulée ainsi, elle ne veut rien dire !

ChatGPT va chercher des informations pour construire sa réponse. Il ne cherche pas des mots-clés positionnés dans des titres. Il cherche des informations répondant à la question posée.

La technique pour augmenter ses chances de figurer dans ces réponses figure déjà dans les conseils édictés par Google, voir mon article sur les critères de qualité E-E-A-T

En bref, il ne faut pas chercher à être présent partout à grand renfort de mots-clés, mais d’être au bon endroit avec la bonne information.

Si vous êtes un restaurant connu pour la qualité de ses fruits de mer et que vous figurez près du Cap Taillat, il vous suffira de créer un ensemble de pages répondant à toutes les questions de vos clients.

 Vous multiplierez vos chances de figurer dans les réponses de l’IA.

Ah tiens ! Je vois le sourire revenir sur les lèvres des rédactrices web SEO qui lisent ce texte 😉

Et oui, votre métier n’est pas mort. Il faudra toujours des gens pour écrire des textes, même s’ils utiliseront un ChatGPT pour les y aider. 

Simplement, vous n’aurez plus à vous soucier de SEO, mais de qualité sémantique. Il faudra truffer vos réponses de termes donnant envie d’aller à ce fameux restaurant 😉

Comment adapter mon site web à ChatGPT ?

Si vous avez utilisé les services d’un prestataire SEO, il a certainement dû vous expliquer toutes les contraintes techniques que devaient respecter chacune de vos pages pour avoir une chance d’être bien classée.

J’ai fait ce métier, donc je ne me permets pas de le critiquer. Cependant, si vous saviez que les internautes ne regardent que la 1ʳᵉ page des résultats de Google pour des centaines de réponses trouvées par ce moteur…

Comment dire ? Vous deviez bien vous douter qu’il y avait anguille sous roche. Voire, baleine sous caillou…

Il était grand temps que le monopole de ce moteur cesse !

Oui, votre site web va devoir être modifié. Oui, cela va coûter cher. Pourquoi ? Parce que les règles du jeu viennent d’être totalement chamboulées !

Gérer la période transitoire en attendant la fin des moteurs de recherche

N’allez pas effacer tout votre site web, uniquement parce que je vous ai convaincu qu’il était devenu caduc !

Nous vivons une période transitoire (j’écris ceci en juin 2023). Les moteurs de recherche sont de gigantesques entreprises qui doivent assurer la survie de leurs troupes (elles en ont déjà jeté dehors des centaines de milliers !). 

Elles pensent surtout à assurer la survie de leurs actionnaires 😉 Pour cette raison, vous allez voir apparaître d’étranges hybrides entre moteurs de recherche et assistants personnels. Google + Bard par exemple. Déjà sorti aux USA et en attente en France.

Vous pouvez donc conserver l’existant de votre site web, mais prévoir dès à présent son adaptation en l’enrichissant par exemple d’une FAQ qui répondra à toutes les questions que peuvent se poser vos clients. Exemple pour un restaurant de fruits de mer au Cap Taillat (vous avez vu comment je blinde mon référencement local ? 😉 )

  • Est-ce que les chiens sont acceptés dans notre restaurant ?
  • Toutes nos tables ont-elles vue sur la mer ?
  • Avons-nous des fruits de mer Vegan (LOL) ?
  • etc.

J’ai beaucoup plus de conseils dans ma besace de consultant IA, mais je ne vais pas tout afficher ici, n’est-ce pas ?

Investir dans les bons outils IA

J’assiste en tant que professionnel du référencement à quelque chose d’assez… particulier, en ce moment du côté des éditeurs de logiciels de référencement :

Ils se mettent tous à la mode en rajoutant une petite couche d’assistance IA dans leur logiciel, mais bizarrement sans remettre en question l’utilité même de leurs outils !

(Je sens que je ne vais pas me faire que des amis, là…).

Par exemple, un CMS très connu a branché ChatGPT dans son outil d’éditeur de textes, avec comme argument de faciliter la création de textes. Splendide…

Sauf que cela ne sert strictement à rien de pondre du texte au kilomètre, même s’il est exempt de faute d’orthographe, si ces textes ne seront pas adaptés aux Chatbot qui vont se mettre en place dans les tous prochains mois.

En effet, si ce que nous prédit Bill Gates est vrai (et même si je n’apprécie pas le bonhomme, il connait bien son domaine), ce qui va très rapidement arriver sur le marché, ce sont des assistants personnels.

Vous n’aurez pas 1 moteur de recherche dopé à l’IA (même si Google et Bing se verraient bien avec un tel monopole), mais DES assistants de recherche spécialisés.

Par exemple, quand vous chercherez un restaurant, vous demanderez à VOTRE assistant virtuel (lequel connaîtra votre profil dans les moindres détails), de vous trouver LE restaurant qui correspond à vos gouts.

Vous pensez que je délire et que ma casquette d’auteur de science-fiction est trop enfoncée sur ma tête ?

Même pas. Tout le monde lance son ChatGPT maison. 

La nouvelle ère des Assistants Virtuels : les Chatbots

Faites vos courses avec Hopla

Carrefour a créé Hopla, un ChatGPT adapté à ses clients. On vous explique ce qui est bon pour vous, en fonction de votre profil et de vos habitudes. 

Trouvez un emploi avec Aloha

Addecco propose un autre chatbot, Aloha, qui vous évite la fastidieuse recherche de petites annonces. Vous décrivez votre CV, expliquez ce que vous cherchez et l’emploi vient à vous.

Votre prochain Date grâce à Lara

Tout ceci vous déprime et vous avez besoin de réconfort humain ? Pas de problème, Meetic vous propose de participer à un « Date » en compagnie de son Chatbot Lara !

Est-ce grave, Docteur ?

Nous sommes en train de basculer dans un nouveau monde. Toute période transitoire est sujette à des déséquilibres, le temps que l’être humain retombe sur ses pattes et s’approprie les nouveaux jouets mis à sa disposition.

Pour rester sur le domaine du référencement « naturel », vous aurez compris qu’il est maintenant inutile d’essayer d’ajouter des mots clés dans vos textes. Plus la peine de vous focaliser sur la densité code HTML/ texte pur. Désuet de compter vos backlinks. Anachronique de mesurer le nombre de caractères d’un TITLE ou d’une META Description…

C’est pourtant ce que font vos logiciels professionnels hautement spécialisés dans le référencement… SEO.

Donc, oui, l’heure est grave, camarades ! Du moins, si vous êtes parmi ces professionnels du référencement qui utilisent encore ces techniques.

Mais pour nous, les rédacteurs humains, les vrais. Pour nous les auteurs capables d’écrire de belles phrases qui mettent l’eau à la bouche de ceux qui les lisent, je trouve que tout ceci est une bonne nouvelle.

Bien entendu, nous allons utiliser ce fameux ChatGPT. Quand je pense que ces Américains n’ont même pas été foutus de choisir d’autres lettres… G P T… Pff !

Et pourquoi pas GPT très fort, pendant qu’on y est ?

Ils n’ont vraiment aucun sens marketing !

J'ai pété very fort

Cet outil et ses concurrents vont nous permettre de construire rapidement un squelette de page. Une sorte de mannequin sur lequel notre personnalité pourra venir draper des guirlandes de mots esthétiquement placés, à la manière d’une costumière qui prépare son top-model pour le défilé ultime.

Un consultant ChatGPT pour moderniser votre SEO

N’attendez pas que les IA révolutionnent les méthodes recherche, car vous risquez de voir votre site web chuter dans les profondeurs des classements. Que ce soit pour créer des prompts efficaces, incorporer un Chatbot dans votre boutique en ligne, ou rédiger des contenus web adaptés aux réponses de ChatGPT, je suis à votre disposition.

Laisser un commentaire

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux

Partager sur Facebook
Partager sur X
Partager sur LinkedIn

Publié par Georges Vigreux